Rentrée scolaire – Comment faire une transition en douceur pour nos tout-petits

Eh oui! Ce moment tant attendu (et redouté) est déjà arrivé. Tout le monde me l’avait dit : « tu vas voir, ça passe vite, profites-en! »  Mais je suis me suis fait prendre au jeu… Je n’en reviens pas : mon fils est déjà en maternelle!

Je suis entrepreneure et danseuse depuis longtemps, alors je suis capable de maîtriser la pression et le stress. Mais là… Je suis terrifiée de commencer la vie scolaire et je sens que j’ai maintenant une grande part de responsabilité quant à l’avenir de mon enfant…

Suis-je la seule à me questionner?

L’entrée à l’école peut être une grosse étape pour certains enfants. Mon garçon est de nature anxieuse (va savoir pourquoi), alors je me suis mise à tout anticiper. Comment va-t-il s’adapter? Les enfants vont-ils être gentils avec lui? Est-ce qu’il va aimer sa classe? Son enseignante? Est-ce qu’il va manger ses repas et collations?

Je ne sais pas pour vous, mais mon cœur de maman en a pris un coup!

Heureusement, j’ai réussi à canaliser le tout en instaurant de nouvelles pratiques simples. Voici donc quelques petits trucs qui nous ont aidés, mon garçon et moi, à trouver notre rythme dans cette nouvelle étape de vie!

 

  • Faites vos courses ensemble : Faites l’épicerie avec votre enfant, afin qu’il se sente en contrôle. En lui donnant la possibilité de choisir ses collations et repas, il pourra développer son autonomie et il en sera fier. En plus, cette petite activité très facile à placer dans votre horaire vous permettra de passer du temps de qualité ensemble!
  • Préparez la boîte à lunch à deux : Le matin, lors de l’assemblage de la boite à lunch, donnez-lui 2 choix, afin qu’il participe au processus avec vous. Cela va lui permettre de s’exprimer. Il va comprendre qu’il a le droit de prendre des décisions et être heureux d’avoir le « contrôle » de sa journée.
  • Gérez les émotions : Les premières semaines seront chargées en émotion pour nos petits. Pour ma part, je ne reconnaissais plus mon petit garçon… Il était fâché, avait des sautes d’humeur, etc. Mais, ne vous en faites pas, c’est tout à fait normal et ça va passer. L’important, c’est d’essayer de le faire parler pour faire sortir les émotions qu’il garde en dedans. Demandez-lui de vous raconter une activité de sa journée. Mais, n’essayez pas de tout savoir, car il a déjà presque tout oublié hihi! Contrairement à nous, les enfants vivent dans le moment présent. Et si vous voyez des petits défis, lisez des livres qui portent sur le sujet juste avant le dodo. Dans notre foyer, le sujet à travailler était de s’affirmer quand on n’aime pas ça!
  • Un calendrier rassurant : Nous avons créé un calendrier avec tous les évènements qui auront lieu durant le mois. Cela lui permet de voir les jours et de comprendre ce qui s’en vient. C’est très rassurant pour lui. On y met tout : le temps de jeu en famille, l’arrosage des plantes, le temps de télévision, les activités sportives, les bonnes actions, etc. Je vous le dis, ce petit calendrier est magique! Et il prend encore plus de sens lorsque mon garçon place lui-même ses activités dans les cases.
  • Bougez : L’activité physique est un moyen génial de faire du bien autant à votre enfant qu’à vous-même. Lâchez votre fou! Dansez, sautez, bougez… Trouvez ce qui fonctionne pour votre famille : prendre une marche ou aller jouer au parc, ça peut être aussi simple que ça!

 

Pour terminer, je vous dirais qu’il n’y a pas de secret ou de recette miracle. Trouvez ce qui fonctionne pour vous, avec vos forces et vos limites. Vous verrez votre petit trésor se développer au fil du temps, et vous pourrez admirer son évolution à chaque étape de son parcours! Se faire confiance et lui faire confiance est la clé pour vivre cette transition en douceur.

Bonne rentrée à tous!